Livrets A oubliés : une PME joue les détectives privés

Livrets A oubliés : une PME joue les détectives privés
Edition du 02 mars 2016

Lien vers l'article : ici

 

 

Un véritable travail d'investigation
 

Mandatée par des banques et assurances principalement, ATER, la PME de 150 personnes recherche les ayant droits de livrets A, de contrats d'assurance vie ou de comptes banacires en déshérence.
 

 

L'entreprise, située dans une zone d'activités, cultive la discrétion. Il est vrai qu'elle travaille sur des données extrêmement confidentielles. "Nous ne sommes jamais au courant des sommes en jeu, précise Olivier ORIA. Tout est soumis à la CNIL."
Derière le bâtiment principal, plusieurs extensions abritent les bureaux des enquêteurs. Leur accès est strictement interdit au reste du personnel. A l'intérieur, pas de plateau téléphonique, aucun brouhaha.

 

Le Parisien | Aujourd'hui en France a visité les locaux ATER dans le but d'écrire un article sur la société et les conditions de travail, les méthodes de recherche de bénéficiaires.

Retrouvez l'article en intégralité en cliquant sur le lien ci-dessus.

 

 

Derniers articles pouvant également vous intéresser :

Le grand coeur des salariés de REAXIS
La Nouvelle République - Edition du 27 décembre 2017

 

L'enquêteur ATER élargit sa palette
Les Echos - Edition du 19 décembre 2017

 

Sur les traces des comptes inactifs
La Nouvelle République - Edition du 20 septembre 2017